Fermer le menu
 Vous êtes ici :Accueil > Quotidien > Nuisances sonores
Quotidien
Imprimer la pageConvertir au format pdf

Nuisances sonores

La lutte contre les nuisances sonores constitue l’une des compétences de la communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc (compétence optionnelle "protection et mise en valeur du cadre de vie").

Bruit Parif réactualise la carte du bruit de l'Agglomération. La nouvelle carte sera disponible en 2017.

> en savoir + bruitparif.fr

La réglementation donne aux collectivités des responsabilités en matière d’évaluation et de gestion du bruit dans l’environnement.

Les agglomérations dont une ou plusieurs communes sont situées dans l’unité urbaine parisienne (sens INSEE) sont particulièrement concernées. Pour Versailles Grand Parc, il s’agit de 14 communes : Bièvres, Bois d’Arcy, Bougival, Buc, La Celle-Saint-Cloud, Le Chesnay, Fontenay-le-Fleury, Jouy-en-Josas, Les Loges-en-Josas, Rocquencourt, Saint-Cyr-l’Ecole, Vélizy-Villacoublay, Versailles et Viroflay.

une cartographie stratégique du bruit

Destinée à permettre l’évaluation globale de l’exposition au bruit dans l’environnement et à établir des prévisions générales de son évolution. Versailles Grand Parc l’a adoptée en juin 2009.

Cartographie du bruit : La carte stratégique du bruit représente l'impact du bruit sur un territoire pour une période définie. Il s’agit d’un document d'information, non opposable aux tiers, établi pour une année de référence.

La cartographie montre les niveaux sonores générés par les infrastructures de transport (routier, ferroviaire, aéronefs) et les sites industriels. Les bruits à caractère fluctuant, local ou événementiel (ex : klaxons, sirènes, deux roues, bruit produit par les individus, etc.) ne sont pas illustrés sur les cartes.

Le niveau sonore sur une carte de bruit est représenté à partir d'indicateurs réglementaires : le "Ln" (Level night) et le "Lden" (Level day-evening-night).

  • Le Ln : est le niveau sonore moyen pour la période de nuit (22h-6h) ;
  • Le Lden : est le niveau sonore moyen de la journée auquel est ajoutée une pondération de 5 dB(A) pour la période du soir (18h-22h) et de 10 dB(A) pour la période de nuit (22h-6h). Ces majorations sont représentatives de la gêne ressentie, vis-à-vis d'un même bruit, plus importante le soir et la nuit par rapport au jour. Les niveaux sonores sont évalués en décibels "pondérés A", dB(A), et moyennés sur une année de référence.

Dans le cas présent, il s’agit du niveau sonore en Lden :

Les cartes des niveaux sonores sont représentées par tranche de 5 dB(A), sous forme d’isophones (zones colorées). Les zones les plus bruyantes apparaissent en violet alors que le vert fait ressortir des secteurs plus calmes.

Les cartes de dépassement de seuil montrent, par une valeur unique, les zones où les seuils réglementaires de l'arrêté du 4 avril 2006 sont dépassés

partager cet article sur ...

facebook twiiter addthis

Commenter, partager, échanger ...