La gestion à la parcelle : une réponse qualitative et quantitative à la pollution des eaux pluviales

Il est très efficace contre les pollutions de minimiser les ruissellements et l’apport d’eau pluviale aux réseaux et stations d’épuration.

Pour ce faire, deux actions sont principalement préconisées :

  • Infiltrer les eaux pluviales au plus près de l’endroit où elles tombent, notamment dans les jardins privés ou urbains. C’est ce que l’on appelle la gestion des eaux pluviales à la parcelle.

  • Eviter autant que possible le rejet des eaux pluviales au réseau : le débit régulé après stockage et infiltration

Pour toute autorisation d’urbanisme, la communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc demande que la gestion des eaux pluviales à la parcelle soit systématiquement étudiée, même si un réseau unitaire ou de collecte des eaux pluviales est présent au droit de l’unité foncière.

L’impossibilité de l’infiltration de la totalité des eaux pourra être justifiée par une étude géotechnique, un test de perméabilité et/ou une mesure du niveau statique de la nappe phréatique au droit des ouvrages de gestion des eaux.

Seul le surplus de volume d’eau ne pouvant pas être géré à la parcelle fera l’objet d’un rejet, suivant un débit régulé vers l’espace ou les collecteurs publics.

A cet effet, le propriétaire ou l’aménageur doit justifier auprès du service d’assainissement des notes de calcul correspondant au dimensionnement des installations de rétention mises en place en amont du raccordement.

En cas de rejet direct des eaux pluviales au milieu naturel, les mêmes principes de gestion des eaux pluviales s’appliquent.

La Direction du cycle de l’eau de L’AGGLO met à la disposition des particuliers et des professionnels un guide de gestion des eaux pluviales adaptés à leurs besoins pour les aider dans la gestion des eaux pluviales à la parcelle :

  • Sur les aménagements existants, par la déconnexion des eaux pluviales des réseaux existants,

  • En cas d’extension d’aménagement existant,

  • Sur les aménagements nouveaux.

Le déversement direct au milieu naturel peut faire l'objet d'une autorisation au titre de la loi sur l'eau selon les quantités rejetées (une demande est à réaliser auprès de la police de l'eau)

Contact

Service aux usagers / Accueil du public :
Du lundi au vendredi : 9h - 12h et 14h - 16h
56, avenue de Saint Cloud - 78000 VERSAILLES
Tél. : 01 30 97 82 37
Mail : cycledeleau@remove-this.agglovgp.fr

Contact urgences