Fermer le menu
Quotidien
Imprimer la pageConvertir au format pdf

Autopilot, des twizzy autonomes pour tester un service d'autopartage

Financé par le programme Horizon 2020 de la Commission Européenne et soutenu par Versailles Grand Parc, Autopilot vise à employer les objets connectés dans l’environnement urbain pour améliorer le niveau d’autonomie des véhicules autonomes et en évaluer les impacts. 

Le projet est expérimenté dans le cadre d’un appel à projet européen. Le coup d’envoi a été donné le 6 février 2017 à Versailles. Des tests sont prévus sur six sites pilotes, en France à Versailles, en Finlande, en Corée, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas.

A Versailles, les expérimentations menées au cœur de la ville seront coordonnées par VEDECOM, l’institut de transition énergétique pour le véhicule décarboné et communicant qui sera accueilli sur le plateau de Satory dès le printemps 2018.

L’institut profitera ainsi d’un ensemble immobilier au cœur du pôle d'excellence de Satory Ouest, à proximité immédiate des pistes d'essais. Les 43 partenaires du consortium du projet Autopilot représentent tous les acteurs des technologies de l’information et de la communication ainsi que de l’industrie automobile et de la recherche. Ils testeront sur les territoires retenus des véhicules autonomes utilisant des objets connectés, dans des conditions réelles afin d’en évaluer le bénéfice sur la technologie, l’économie ou bien encore l’humain. 

partager cet article sur ...

facebook twiiter addthis

Commenter, partager, échanger ...