Fermer le menu
 Vous êtes ici :Accueil > L'agglo > Fonctionnement > Budget
L'agglo
Imprimer la pageConvertir au format pdf

Budget

Le budget primitif 2016 s’équilibre en recettes et en dépenses pour un montant de 166.288.000 euros en fonctionnement et 6.600.000 euros en investissement.

Le budget 2016 de la communauté d’agglomération a été voté au conseil communautaire du mardi 8 mars sans hausse des taux de la cotisation foncière des entreprises, de la taxe d'habitation, de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères et du foncier non bâti (hors évolutions liées au lissage des taux entrainant une hausse ou une baisse).
A noter également la stabilité des dépenses de fonctionnement (personnel, budget transports, subventions aux associations), ainsi que le soutien aux communes face à la montée de la péréquation Enfin, les investissements sont financés sans recours à l’emprunt.

Il tient compte de deux éléments importants :  la réduction des dotations nationales et la hausse des prélèvements (doublement du FPIC), et s'organise autour de 5 orientations : 

  • un soutien constant aux communes face à la montée de la péréquation : Versailles Grand Parc prend en charge la moitié de la part du FPIC de chaque commune contributrice, dans la limite d’un montant total de 5 Millions d’euros. Cette orientation est financée au Budget Supplémentaire après la reprise du résultat de l’exercice 2015
  • l’entrée de Vélizy-Villacoublay au 1er janvier 2016
  • la stabilité de la fiscalité des ménages et des entreprises : Versailles Grand Parc maintient ses taux au niveau fixé en 2010. Les seules variations sont liées au lissage des taux visant à leur unification, dont les effets se font particulièrement sentir pour les entreprises de Vélizy-Villacoublay en 2016 et en 2017 au travers de la Cotisation Foncière des Entreprises.
  • la stabilité des dépenses de fonctionnement : Versailles Grand Parc reconduit la même enveloppe de dépenses de personnel qu’au BP 2015. Les dépenses de fonctionnement courantes sont stables. Les subventions aux écoles de musique associatives seront maintenues.
  • un financement des investissements sans recours à l’emprunt :  Les investissements prévus sont limités aux acquisitions récurrentes (PAV, bacs,..) et aux opérations déjà engagées (surcharges foncières attribuées, fin de la construction du pôle danse du Conservatoire de Versailles à Lully-Vauban, déploiement de la deuxième phase de vidéoprotection, achat foncier allée royale et tronçon 1 de la dorsale…).

Les ressources financières de la communauté d'agglomération sont constituées principalement des impôts locaux versés par les entreprises et les ménages, des dotations de l'Etat et des taxes et redevances spécifiques.

partager cet article sur ...

facebook twiiter addthis

Commenter, partager, échanger ...