Randonnées à Versailles Grand Parc


DES OBJECTIFS LIÉS À LA VALORISATION DU TERRITOIRE

Les principaux objectifs poursuivis par l’Agglo sont de :

  • Créer des circuits de randonnée labellisés
  • Valoriser le territoire et les richesses patrimoniales.
  • Favoriser les randonnées pédestres entre les communes.
  • Développer le tourisme vert dans la vallée et ses villages.
  • Proposer des sentiers qui fassent le lien entre la vallée et le plateau agricole.

Afin de permettre la découverte de son territoire, Versailles Grand Parc, en lien avec le comité départemental de la randonnée pédestre (Codérando), a en outre créé trois circuits de randonnée labellisés sur la plaine de Versailles.

La labellisation conférée par Codérando, qui bénéficie d’une délégation du Ministère des sports pour l'activité de randonnée pédestre, donne l’assurance de disposer de sentiers répondant à des critères de qualité.


RANDONNÉES DANS LA PLAINE DE VERSAILLES

La plaine de Versailles est une région naturelle de France qui s'étend dans les Yvelines entre le château de Versailles à l'est et la vallée de la Mauldre à l'ouest.

Elle offre une composition paysagère à grande échelle peu ordinaire, à la fois naturelle et patrimoniale, grâce à la conjonction de la perspective du Château de Versailles avec l'axe de son synclinal.

UN SITE PRÉSERVÉ

La partie Est de la Plaine de Versailles correspondant en partie à l'ancien domaine de chasse des rois de France a été classée en 2000, au titre de la loi du 2 mai 1930 relative à la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire, ou pittoresque. Le site classé s'étend sur 2650 ha, essentiellement sur des espaces agricoles ou naturels.

DES CIRCUITS DE MOINS DE 10 KM

Trois boucles de randonnées sont proposées pour partir à la découverte du patrimoine de la Plaine de Versailles.

Depuis Fontenay-le-Fleury, gagnez l'allée royale avec sa vue sur le château de Versailles.

Sur le Haut Fontenay, l’histoire semble révéler la présence d’une motte féodale (levée artificielle sur laquelle est construite une fortification en bois, appartenant à un seigneur) avec sa maison forte, datant certainement du XIe ou XIIe siècles, ainsi qu’un Hôtel Seigneurial, le Manoir de la Chapelle Saint Jean. Un ru dénommé Pré des Seigneurs témoigne également de cette présence ancienne de Seigneurs sur la commune.

A découvrir en chemin 
  • Parc des Missionnaires : Domaine, appelé autrefois la Franchinerie, acquis par Louis XIV pour Madame de Maintenon. Une résidence y fut construite au début du XVIIIe siècle pour les Missionnaires, éducateurs de la maison royale de Saint-Cyr. Le château a été détruit en 1976, pour des raisons de sécurité. Le parc fut redessiné après la tempête de 1999 qui avait détruit une partie de la collection d'arbres centenaires.
  • Chapelle Saint- Jean : La chapelle Saint-Jean, de style gothique, conserve néanmoins des touches d’art roman. Agrandie en 1857 par une abside, elle fut réhabilitée en 1964. Suite à la tempête de 1999, une rénovation est réalisée en 2006. Aujourd'hui, la chapelle retrouve son architecture d’origine et accueille des évènements culturels.
  • Château de Ternay : Le château de Ternay est cité en 1482 sur les registres du tabellionnage de Villepreux. La propriété a été modifiée au XIXe siècle en style Directoire. Sacha Guitry y vécut entre 1937-1957. Puis, le château a été racheté par la famille Le Vicomte et est devenu une propriété privée.
  • Chemin du Pont des Roches  : Le chemin du Pont des Roches tient son nom d’une ancienne famille appelée Roche dont l’un d’entre eux Jeuffroy de La Roche a été gouverneur de la Ménagerie du Roi et Commandant des gardes- chasse du Parc Royal en 1686.
  • Aqueduc de l’Avre : Construit en 1893, il relie Verneuil sur Avre dans l’Eure et Paris en traversant la plaine de Versailles. Il alimente la ville de Paris en eau potable. L’aqueduc est constitué d’une galerie maçonnée souterraine, dont la trace est perceptible dans le paysage grâce à la coulée verte situé au- dessus de l’ouvrage
  • L'Allée Royale de Villepreux (De Versailles à Villepreux) : C'était la principale des cinq allées partant en faisceau depuis l’Étoile Royale, formant un ensemble paysager majestueux qui fut comparé à « la main du Roi se posant sur son territoire ». Ainsi, en prolongement du Grand Canal, l’Allée royale de Villepreux relie le château de Versailles à la commune de Villepreux, à travers le grand parc de chasses du Roi. Elaborée par Le Nôtre, dessinateur et architecte des jardins du Château, ce dernier souhaitait faire de cette allée un axe dégagé visible de la Galerie des Glaces et s’étendant jusqu’à l’horizon pour sublimer la perfection géométrique des jardins du Château. L’Allée royale, d’environ 5 km de long, était une avenue enherbée, cadrée de part en part par deux allées principales de 5 m, bordées d’un double alignement d’ormes champêtres et, à l’extérieur, des contreallées de 3 mètres.
  • Forêt communale de Villepreux

Téléchargez la fiche rando

Retrouvez ce parcours sur les applications de randonnées :

ViewRanger    VisoRando    AllTrails

Des vestiges du château des Gondi à Noisy-le-Roi au val de Gally, découvrez les richesses paysagères et patrimoniales de la Plaine de Versailles.

En 1568, Albert de Gondi récupère la Seigneurie de Noisy. Il est alors grand chambellan et Maréchal de France, proche conseiller, de Charles IX. Il fait construire, à Noisy, un château. La seigneurie de Noisy restera dans la famille de Gondi jusqu’au milieu du XVIIe siècle. 
La Porte des Gondi est une porte de l’ancien château de Noisy- le- Roi (ou château des Gondi), datant de la 2ème moitié du XVIème siècle et construit par Albert de Gondi . Aujourd’hui entièrement détruit, la porte des Gondi reste le dernier vestige des fastes d’antan. La Porte des Gondi est classée Monument Historique. Un sentier d’interprétation permet de découvrir l’histoire des lieux.

A découvrir en chemin
  • Le lavoir Saint-Nicolas (Rennemoulin) : Ce lavoir est un des rares lavoirs de la région bâti en atrium. Il abrite un oratoire dédié à Saint- Nicolas, patron de Rennemoulin jusqu’à la Révolution.
  • Ancienne ferme royale de Moulineaux et ferme de Pontaly : L’origine de l’implantation des fermes de Moulineaux et de Pontaly remonterait à priori au XIIe et XIIIe siècle. Celle- ci est liée à l’installation de moulins profitant de la situation de confluence des rus de Gally et de Maltoute, le nom "Moulineaux" étant très certainement lié aux moulins à eaux. L’architecture des fermes anciennes porte l’identité rurale locale. Elles constituent des points forts dans les paysages très ouverts de la plaine de Versailles. Elles constituent un attrait paysager majeur, expressif de la gestion du Grand Parc des Chasses et de la vie rurale de l’époque.
  • Château de la Pépinière - Mairie de Bailly : Cette maison bourgeoise ou « Château » est édifiée en 1850 par Charles Soulange Renard, banquier parisien, sur une ancienne pépinière de 15 hectares.
  • Château de Bailly : Commencé par Catherine de Saint Benoist pour Jehan de Saint-Benoît vers 1526, il est achevé par son gendre Jacques des Ligneris en 1538 et vendu en 1571 à Albert de Gondi. Les propriétaires successifs apportèrent chacun des aménagements : une terrasse (1ère moitié du XVIIIe siècle), une réfection des façades (fin du XVIIIe siècle au début du XIXe siècle). Le château est aujourd’hui propriété de la fondation Stern
  • Eglise Saint Sulpice (Bailly) : Église paroissiale et royale sous Louis XV, datant à la fois de la période gothique (XIIIe siècle) et classique (la date 1610 est gravée dans le bois de la grande porte). Elle est dotée de plusieurs œuvres d’art classées.
  • Porte de Bailly : A l’origine Porte de Noisy, ouvrant sur le chemin des Princes, la Porte de Bailly permettait aux petits-fils de Louis XIV de se rendre au château de Noisy où se trouvait un chenil, pour chasser en forêt de Marly ou de St Germain. La porte de Bailly est une des sorties possibles du petit parc. Le chemin qui conduit au parc de Versailles prend naissance à l’extrémité nord du bras du Grand Canal, côté Trianon. Il permet aux piétons de joindre le centre Versailles à Bailly en 50 minutes environ.

Téléchargez la fiche rando

Retrouvez ce parcours sur les applications de randonnées :

ViewRanger    VisoRando    AllTrails

Depuis Villepreux, où Saint-Vincent de Paul créa une maison de charité, découvrez le beau village de Rennemoulin.

C’est à Villepreux que Saint Vincent de Paul crée la deuxième maison de charité du royaume. Il sera également précepteur, dans la maison de Philippe- Emmanuel de Gondi, général des galères de France.

A découvrir en chemin
  • L'Allée Royale de Villepreux (De Versailles à Villepreux) : C'était la principale des cinq allées partant en faisceau depuis l’Étoile Royale, formant un ensemble paysager majestueux qui fut comparé à « la main du Roi se posant sur son territoire ». Ainsi, en prolongement du Grand Canal, l’Allée royale de Villepreux relie le château de Versailles à la commune de Villepreux, à travers le grand parc de chasses du Roi. Elaborée par Le Nôtre, dessinateur et architecte des jardins du Château, ce dernier souhaitait faire de cette allée un axe dégagé visible de la Galerie des Glaces et s’étendant jusqu’à l’horizon pour sublimer la perfection géométrique des jardins du Château. L’Allée royale, d’environ 5 km de long, était une avenue enherbée, cadrée de part en part par deux allées principales de 5 m, bordées d’un double alignement d’ormes champêtres et, à l’extérieur, des contreallées de 3 mètres.
  • La Chapelle Saint Nicolas (Rennemoulin) : La chapelle du prieuré Saint- Nicolas a été construite en 1202 et bâtie au bord du ru de Gally. Au XVIème siècle, elle devint église paroissiale et continue d’être administrée par des prieurs de l’abbaye. La chapelle est désaffectée depuis 1793. Le cloître a aujourd’hui disparu. La chapelle a fait l’objet d’une restauration en 2016.
  • Le ru de Gally (Rennemoulin) : Cours d'eau qui prend sa source dans le parc du Château de Versailles et que vous traversez en empruntant le pont de pierres à Rennemoulin
  • Le lavoir Saint-Nicolas (Rennemoulin) : Ce lavoir est un des rares lavoirs de la région bâti en atrium. Il abrite un oratoire dédié à Saint- Nicolas, patron de Rennemoulin jusqu’à la Révolution.
  • Maison Saint-Vincent de Paul (Villepreux) : En 1613, Vincent de Paul devient précepteur du dernier enfant de Philippe- Emmanuel de Gondi. Touché par la misère matérielle et spirituelle des gens des campagnes, il ouvre une maison de charité en 1618. C’est aujourd’hui l’une des rares maisons en pans de bois à subsister dans la région.

Téléchargez la fiche rando

Retrouvez ce parcours sur les applications de randonnées :

ViewRanger    VisoRando    AllTrails


UNE SIGNALÉTIQUE PERFORMANTE

Chaque circuit sera équipé d’un panneau de départ détaillant l’itinéraire, avec un flash code permettant de télécharger la fiche de randonnée correspondante.

Des poteaux directionnels seront installés au carrefour pour indiquer le nom et la direction du sentier. Ces poteaux seront accompagnés d’un balisage du circuit, spécifique à la fédération française de randonnée.