Le compostage

Le compostage est un moyen naturel, simple et efficace de réduire les déchets. Il contribue à la préservation de l'environnement.

En effet, un tiers des ordures ménagères est constitué de biodéchets. Ils sont composés à 90% d’eau et sont actuellement incinérés. Les composter permet de ne plus brûler de l’eau et fournit, en plus, un amendement riche en nutriments pour le sol et les plantes !

Le compostage est accessible à tous, en maison individuelle (pdf - 1,36 Mi),en appartement (pdf - 0,98 Mi), ou en résidence (pdf - 821 Ki).

Le compostage individuel

Versailles Grand Parc vous propose des formations au compostage et offre gratuitement un composteur et un bioseau utiles afin de réduire vos biodéchets.

Afin d'obtenir le matériel vous devez vous inscrire à l'une des formations en ligne proposées en cliquant sur le lien ci dessous.

Les composteurs doivent être placés en extérieur dans un jardin privatif, ils sont réservés aux habitants de Versailles Grand Parc et doivent être utilisés dans les communes du territoire.

S'inscrire à une formation 

Le saviez-vous? Au 1er Janvier 2021 environ 6 000 foyers sont équipés de composteurs au sein de l'Agglo.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter le Guide du compostage individuel (pdf - 1,36 Mi) ainsi que la FAQ

Contact : clara.azevedo@remove-this.agglovgp.fr

Pour composter sans jardin, l’Agglo propose gratuitement des lombricomposteurs et une formation !

Cette pratique consiste à mettre ses déchets alimentaires dans un lombricomposteur. Des petits vers vont dégrader les déchets et les transformer en deux fertilisants qui peuvent être utilisés pour les plantes d'intérieur et d'extérieur : le compost et le lombrithé. Le lombricomposteur est de taille réduite et s'adapte à la plupart des intérieurs!

Afin d'obtenir le matériel vous devez vous inscrire à l'une des formations en ligne proposées en cliquant sur le lien ci dessous.

Les lombricomposteurs sont réservés aux habitants de Versailles Grand Parc et doivent être utilisés dans les communes du territoire.

S'inscrire à une formation

Le saviez-vous? Au 1er Janvier 2021 environ 630 foyers sont équipés de lombricomposteurs au sein de l'Agglo.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le Guide du lombricompostage (pdf - 0,98 Mi) ainsi que la FAQ

Contact: clara.azevedo@remove-this.agglovgp.fr


Les autres formes de compostage

Le compostage partagé c’est lorsque plusieurs foyers vont venir déposer leurs biodéchets et composter au même endroit. C’est un projet collectif qui, en plus de réduire les déchets et les valoriser en matière fertile, permet de créer du lien entre les participants. En effet, de l’installation des composteurs à l’utilisation du compost final, tout le monde peut participer !

Au sein de Versailles Grand Parc le compostage partagé existe en résidence, au sein de jardins partagés ou encore à l’échelle d’un quartier. Si vous êtes dans une autre situation et que vous souhaitez installer une aire de compostage partagé, contactez-nous directement, nous étudierons ensemble votre projet.

Pour composter dans un résidence,contacter Clara Azevedo - Chargée de projets prévention des déchets et compostage : clara.azevedo(at)agglovgp.fr 

Le compostage est également possible dans des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) ou toute autre structure (association, crèche, maison de retraite, professionnels...).

Le compostage en établissement se différencie du compostage partagé car les déchets produits ne proviennent pas de foyers domestiques individuels. C’est un projet collectif porté par l’établissement dans lequel les utilisateurs/salariés doivent être impliqués. Le procédé de compostage permet la réduction des déchets et leur transformation en compost fertile.

Pour composter dans un établissement, contacter directement l'Agglo clara.azevedo@remove-this.agglovgp.fr


Foire aux questions

  • Où placer le composteur ?
    Il doit être mis sur un sol plat, à même le sol. Il doit être facilement accessible depuis la maison.
     
  • Composter dans un petit jardin ?
    Pour que le processus de compostage fonctionne il faut mélanger à parts égales des matières humides/vertes (épluchures de légumes, feuilles vertes, marc de café etc..) et des matières sèches/ brunes (broyât, petits branchages, feuilles mortes, boites cartonnées etc..). Si cet équilibre est respecté, il est possible de composter. Pour plus d’information consultez le guide du compostage (pdf - 1,36 Mi) Une autre possibilité existe pour composter dans de petits espaces : le lombricompostage
     
  • Un composteur on y met quoi ?
    50% de déchets verts humides : épluchures, restes de fruits et légumes, fleurs, feuilles vertes, plantes, fruits et légumes abimés, thé, tisanes, infusion, filtres et marc de café et 50% de déchets bruns secs : broyat, feuilles mortes, boites cartonnées en morceaux, litières de rongeurs herbivores, essuie-tout.  Le but est d'avoir un équilibre des matières entre azote (déchets verts) et carbone (déchets bruns) ainsi qu'une humidité suffisante. 
  • Comment utiliser le compost ?
    Ne pas enfouir le compst, s'en servir comme un paillage nutritif au pied des plantes sur environ 2 cm d'épaisseur. Retrouvez plus d'informations sur le guide du compostage (pdf - 1,36 Mi)
  • Pourquoi le composteur individuel est en plastique ?
    Les composteurs distribués sont en plastique car ce matériau résiste mieux dans le temps que le bois. De plus, il s’agit de plastique recyclé, ce qui diminue son empreinte écologique comparé à un plastique vierge. C’est dans cette optique de durabilité que l'Agglo a fait le choix de fournir ce type de composteur.
  • D’autres alternatives ?
    Pour valoriser les déchets végétaux sans utiliser de composteur découvrez les alternatives qui s’offrent à vous dans la rubrique Gestion des Déchets Végétaux

  • Où placer le lombricomposteur ?
    Le lombricomposteur doit être placé de préférence en intérieur (cuisine, cave, garage...). Il est possible de le placer sur son balcon ou en extérieur mais il faut dans ce cas être vigilant aux températures, les vers meurent en dessous de 0°C et au-dessus de 35°C. Il doit être facilement accessible depuis la maison.
  • Les vers risquent-ils de s’échapper ?
    Non, les vers restent dans le lombricomposteur. Ils ont tout ce dont ils ont besoin : nourriture, humidité et obscurité ils n’ont pas de raison d’en sortir. Toutefois les premiers jours il peut arriver qu'ils cherchent à découvrir de nouveaux horizons ; dans ce cas plusieurs raisons possibles : stress lié au transport (les vers sont sensibles aux vibrations) , trop de nourriture, déchets interdits, déchets qui ont trop forte odeur (par exemple le poireau) trop humide etc..

    Pour éviter ce désagrément, vous pouvez déposer le sachet de vers (sans l'ouvrir) dans le lombricomposteur pendant 1 ou 2 jours avant de les installer, puis une fois les vers installés, laisser une lampe allumée au-dessus du lombricomposteur pendant les premières 24h. Vous pouvez également mettre du marc de café et un peu de déchets sucrés dans le plateau actif et rajouter un plateau en haut avec uniquement de la matière carbonée humide. Vous pourrez utiliser ce carton pour les futurs apports en matières carbonées.Si le problème persiste, disposez le lombricomposteur sous une faible source de lumière (lampe de chevet) pendant deux ou trois jours (nuits). Les vers étant sensibles à la lumière, ils ne sortiront plus quand ils auront assimilés que le lombricomposteur est leur nouvelle maison.

  • Un lombricomposteur on y met quoi ?
    60% de déchets humides : fruits et légumes abîmés, crus ou cuits, épluchures, sachets de thé, filtres et marc de café et 40% de déchets secs : journaux, papier kraft, boîtes d’œufs, rouleaux de papier toilette etc.
  • Comment utiliser le lombricompost et lombrithé ?
    Comme engrais : pour fertiliser la terre des plantes, éparpiller le compost en couche de 3cm. Griffez légèrement pour l’incorporer en surface. (Compost mi- mûr ~ à partir de 3 mois)
    Comme support de culture pour favoriser la croissance des plantes et le développement de leurs racines, mélangez 1/3 de compost avec 2/3 de terre avant de semer, planter ou rempoter. (Compost mûr ~ à partir de 6 mois)
    Pour le lombrithé diluer 1 volume dans 10 volumes d’eau avant d’arroser les plantes ou de vaporiser le mélange sur les feuilles.
  • Pourquoi le lombricomposteur individuel est en plastique ?
    Les composteurs fournis dépendent de la commune de résidence, les habitants de Versailles, Vélizy- Villacoublay et Le Chesnay recevront le lombricomposteur de la marque SULO car leurs déchets sont traités par le syndicat de traitement Syctom. Les autres communes, couvertes par d’autres syndicats recevront le lombricomposteur de marque QUADRIA. Les deux modèles sont très similaires, leurs caractéristiques sont présentées ci-dessous. Ils sont fournis démontés et facilement transportables dans un coffre de voiture.
MarqueCity Worms (Syctom)Wormbox (Quadria)
MatièrePolypropylène 100% recyclé et recyclablePolyéthylène haute densité 100 % recyclé et 100 % recyclable (sauf roulette et robinet)
Volume (L)30 litres de déchets (10 litres par plateau)40 L
Largeur (cm)40 cmDiamètre 47 cm
Longueur(cm)40 cm-
Hauteur(cm)73 cm sur pieds49 cm
Poids (kg)6 kg7,2 kg
Photo