Mobilités et plans de mobilités

Versailles Grand Parc est un acteur territorial majeur dans le domaine de la mobilité innovante et des transports. Doté de 17 gares et d’un réseau de bus complètement repensé, opérationnel depuis août 2019, son positionnement stratégique aux portes de Paris en fait un espace économique très recherché par les entreprises qui y trouvent qualité de vie et potentiel de développement.

LES PLANS DE MOBILITÉ D’ENTREPRISES

Pour permettre aux entreprises de capter et maintenir des talents et de réunir les meilleures conditions pour le développement de leurs activités, l’agglomération travaille avec elles afin d’améliorer la desserte des sites et le haut niveau de service attendu pour leurs usagers : employés, clients, fournisseurs, partenaires…

Dans ce contexte, l’agglomération met en œuvre et coordonne plusieurs Plans de mobilité dits inter-entreprises sur le territoire dans une démarche collective et accompagne également les établissements plus isolés qui en ont besoin.

Qu’est-ce qu’un Plan de mobilité ?

Il s’agit d’une démarche, inscrite dans une logique de protection de l’environnement, qui vise à améliorer l’ensemble des déplacements générés par l’activité d’un ou plusieurs établissements, public ou privé. Concrètement, un plan d’action est mis en place, seul ou en groupe, pour favoriser l’usage des transports collectifs, des modes doux, proposer des alternatives à l’utilisation de la voiture en mode « autosolisme », rechercher de solutions plus propres, innovantes apportant un service à l’usager.

*Plan de mobilité est le nouveau terme pour désigner un plan de déplacements entreprise (PDE), un plan de déplacements administration (PDA) ou un plan de déplacements inter-entreprises (PDIE)

Qui est directement concerné ?

Toute entreprise... même si aujourd’hui, la loi ne vise que les établissements de plus de 100 salariés sur un même site.

L’article 51 de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte , du 17 août 2015

LES PLANS DE MOBILITÉ SUR LE TERRITOIRE DE VERSAILLES GRAND PARC

3 plans de mobilité inter-entreprises sont mis en œuvre sur le territoire de Versailles Grand Parc : l'un fédère les entreprises d’Inovel Parc à Vélizy, le second celles de Satory à Versailles, le dernier celles des zones d'activités des communes de Buc, Les Loges-en-Josas et Toussus-le-Noble. Si chacun a ses caractéristiques propres, il s'agit toujours de rechercher collectivement à rationaliser l'offre de transport et de promouvoir des solutions innovantes afin de renforcer la desserte des zones concernées. Ces trois dynamiques territoriales sont basées sur l’expression des besoins des entreprises et la prise en compte des pratiques de mobilités de leurs salariés.

Chaque démarche est accompagnée par une animatrice de la CCI de Versailles, garante de la méthodologie, du référencement des plans d’actions auprès d’Ile-de-France Mobilités, des synthèses des données collectées et de la veille réglementaire. L'accent est mis sur la mutualisation des informations et la transversalité des sujets proposés.

L’agglomération, via ses pôles développement économique et déplacement, agit sur la mise en œuvre de solutions concrètes pour renforcer l'offre de transport en commun et proposer de nouveaux services de mobilités alternatives (solutions d'autopartage, développement des pistes cyclables, promotion des modes doux…).

Chaque année, des temps forts permettent de réunir les référents des entreprises de l'ensemble des Plans de mobilité du territoire (ex. réunion télétravail, qualité de l’air…).

Des actions de sensibilisations et d'informations aux salariés sont également au programme : le rendez-vous « Bougez autrement » est inscrit au calendrier du territoire.

Que retenir de la Loi LOM du 26 décembre 2019 ?

  • Développer les plans de mobilités employeur : les établissements de plus de 50 salariés doivent mener des négociations avec les représentants du personnel au sujet des mobilités. Pour mémoire, en Ile de France, le plan de mobilité est déjà obligatoire pour tous les établissements de plus de 100 salariés.
  • Création d’1 forfait mobilité durable : les employeurs peuvent verser jusqu'à 400 € par an à leurs salariés se rendant au travail en covoiturage ou à vélo. Ce forfait mobilité peut être cumulé avec le remboursement obligatoire d'une partie d'un abonnement aux transports en commun (type abonnement Navigo). Les abonnements aux dispositifs de trottinettes en free floating deviennent également éligibles à ces 400 euros annuels.

Ce forfait pourra être versé via un titre mobilité, sur le modèle des titres restaurants. Il est exonéré d'impôts et de charges fiscales. Des acteurs privés de la restauration et de la mobilité se sont déjà positionnés pour proposer des offres aux entreprises.

CONTACT

Hélène Longuépée
Responsable pôle Développement économique
Tél : 01 39 66 30 42 
helene.longuepee(at)agglovgp.fr

Liens utiles :