La prise en charge des loyers

Publié le

#Aide aux entreprises #Economie #Immobilier #Commerce #Entrepreneur #Fiscalité

Le projet de loi de finances pour 2021 proposera un crédit d’impôt pour inciter les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers. Cette mesure aidera les entreprises de 250 salariés fermées administrativement ou appartenant au secteur hôtellerie, cafés, restauration (HCR).

Ce projet de loi a pour but d’inciter les bailleurs qui, sur les trois mois d’octobre, novembre, décembre 2020, accepteront de renoncer à au moins un mois de loyer. Ils pourront alors bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés. 

Cette aide sera cumulable avec le fonds de solidarité. 1 milliard d’euros sera injecté dans ce crédit d’impôt. 

Voici les exemples donnés par Bruno Lemaire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, lors de la conférence du 29/10 : 

« Pour un loyer mensuel de 5 000 euros d’un restaurateur - soit 15 000 euros sur trois mois - si le bailleur renonce à au moins 5 000 euros (l’équivalent d’un mois de loyer), il bénéficiera d’un crédit d’impôt de 1 500 euros. Le bailleur perdra donc 3 500 euros au lieu des 5 000 euros abandonnés. Le restaurateur paiera 10 000 euros de loyer au lieu de 15 000 euros. Cela évite au bailleur de se retrouver confronté à un défaut de paiement ou à des impayés du locataire. Cela permet à l’entreprise de bénéficier de loyers considérablement réduits. »  

Plus d’informations : https://www.economie.gouv.fr/bruno-le-maire-presente-mesures-urgence-economiques