L'eau potable

Versailles Grand Parc a fait le choix de déléguer sa compétence « eau potable » à deux syndicats qui se répartissent leur périmètre d’intervention sur notre territoire : Aquavesc et le Sedif.
Leurs missions ? Assurer le contrôle, l’entretien, l’exploitation des sites de production et la distribution de l’eau potable.


De quel syndicat dépendez-vous ?

C’est fonction de votre commune de résidence !

Si vous habitez Bièvres, Jouy-en-Josas, Les Loges-en-Josas, Vélizy-Villacoublay et Viroflay, votre interlocuteur est le SEDIF (Syndicat des Eaux d’Ile-de-France).
09 69 36 99 00 - sedif@sedif.com

www.sedif.com

Si vous habitez Bailly, Bois d'Arcy, Buc, Châteaufort, Fontenay-le-Fleury, Jouy-en-Josas, La Celle Saint-Cloud, Noisy-le-Roi, Le Chesnay-Rocquencourt, Saint-Cyr-l'Ecole, Toussus-le-Noble et Versailles, votre interlocuteur est le AQUAVESC.
01 39 23 22 60 - www.eauxseineouest.fr/contact/

www.eauxseineouest.fr

Les réseaux sociaux du Sedif
Facebook
Twitter
LinkedIn

Ceux d’Aquavesc
Facebook
Twitter
LinkedIn

Fuite d’eau : les bons réflexes

Vous avez constaté que votre consommation d’eau augmentait ? Et si c’était dû à une fuite invisible !

  • Astuce : relevez les chiffres inscrits sur votre compteur d’eau juste avant d’aller vous coucher et le matin au réveil, si ces chiffres ne sont pas identiques… c’est qu’une fuite se cache dans votre installation.

Pour un meilleur suivi de votre consommation et la détection de toute anomalie à distance, les deux syndicats proposent des outils pratiques de télégestion :

Vous recevrez une information instantanée en cas de suspicion de fuite.

    En cas de fuite, qui fait quoi ?

    Il faut savoir quele compteur marque la limite de la « propriété » et de la responsabilité du service d’eau potable.

    • Une fuite d’eau qui se produit AVANT compteur, est prise en charge par les syndicats cités précédemment (AQUAVESC et SEDIF).
    • La fuite d’eau APRÈS compteur est sous la responsabilité de l’abonné, c’est-à-dire VOUS.

    Locataire/Propriétaire : bon à savoir
    Vous êtes locataire et constatez une fuite dans votre logement ? Première chose à faire : prévenez votre propriétaire, sans quoi il pourra légalement refuser de vous rembourser les choses engagées.
    La loi précise également que :
                    ● le locataire paie quand la fuite est causée par un mauvais voire l’absence d’entretien ;
                    ● le propriétaire paie quand la vétusté ou l’usure normale est en cause.


    Dix gestes simples pour économiser l’eau au quotidien

    • Prenez une douche plutôt qu’un bain (50 L contre 150… le choix est vite fait). Et pour être sûr de ne pas y rester trop longtemps, limitez-vous à une musique !
    • Fermez le robinet du rasage et du brossage des dents (utiliser un gobelet). Cela vaut également pour le savonnage du corps ou des mains.
    • Investissez dans un « mousseur » pour robinets (à la clé, 50% de consommation en moins, sans perdre de confort : malin, non ?). Il existe des pommeaux de douche similaires.
    • Préférez le lave-vaisselle à la vaisselle à la main, deux à trois fois moins gourmand en eau. Faites-le tourner plein et en mode éco.
    • Utilisez deux récipients en cas de vaisselle à la main : l’un pour laver, l’autre pour rincer.
    • Équipez vos toilettes d’un mécanisme de chasse d’eau économique à double débit.
    • Installez des récipients pour récupérer l’eau de pluie et arroser fleurs, pelouses, potagers…
    • Recyclez l’eau du lavage des fruits et légumes pour arroser votre jardin/vos plantes.
    • Repérez et réparez la moindre fuite (un robinet qui goutte, c’est 4L/heure, 35 m3/an !).
    • Lavez votre voiture sans eau, avec des produits naturels, biodégradables, sans solvant… ou allez dans une station de lavage dédiée.

    Pour aller + loin


    La qualité de l’eau

    Le saviez-vous ?
    En France, l’eau du robinet est l’un des produits alimentaires les plus contrôlés, de la ressource en milieu naturel jusqu’au verre d’eau sur votre table. Un contrôle sanitaire qui est piloté par l’Agence régionale de santé (ARS) et assuré par des laboratoires agréés par le ministère de la Santé.
    Une eau dite « potable » est une eauqui peut être consommée par tous au quotidien, sans danger pour la santé. Pour cela, elledoit répondre à un certain nombre de critères de qualité qui sont fixés par le Code de la santé publique.

    Pour connaître la qualité de votre eau en ligne


    Foire aux questions

    #L'eau potable

    Il suffit de placer l’eau dans une carafe quelques heures au réfrigérateur, encore mieux avec une rondelle de citron ! Rappelons que la dose minime de chlore présente, sans aucun impact sur la santé, est le meilleur moyen pour empêcher le développement de germes dangereux.

    #L'eau potable

    Suite à des travaux sur le réseau ou de retour d’une absence prolongée, l’eau qui coule à votre robinet peut prendre une couleur inhabituelle. Laissez-la couler quelques minutes pour qu’elle reprenne son aspect habituel. Et si tel n’était pas le cas, contactez le syndicat dont vous dépendez.

    #L'eau potable

    Contrairement aux idées reçues, la présence de calcaire dans l'eau n'affecte en rien notre santé. Notre corps n'est pas une machine à laver, il ne s'entartre pas ! Bien au contraire, l'eau calcaire est riche en magnésium et en calcium, éléments indispensables à notre organisme.

    Contact

    Service aux usagers / Accueil du public :
    Du lundi au vendredi : 9h - 12h et 14h - 16h
    56, avenue de Saint Cloud - 78000 VERSAILLES
    Tél. : 01 30 97 82 37
    Nous contacter

    Contact urgences