Rehabilitation de l'allée Royale de Villepreux et reconquête paysagère de la Plaine de Versailles

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Allée royale prolonge le Grand Canal et traverse le territoire de l’ancien parc des chasses du Roi. Sa restauration s’inscrit dans un schéma plus vaste de reconquête paysagère de la Plaine de Versailles.

HISTOIRE ET CARACTÉRISTIQUES

Versailles Grand Parc s'investit pour restituer cet axe historique tel qu'il a été créé sous Louis XIV par André Le Nôtre, architecte et dessinateur des jardins du château de Versailles.

Ainsi, à l'époque où la ville s'ouvre au paysage, Louis XIV élabore un projet de maîtrise de l'espace par les perspectives qui s'inscrivent à l'échelle de la Plaine. Ce projet trouve sa force dans la convergence de l'histoire et de la géographie. 

A l'origine, l'allée Royale était une avenue enherbée de 97m de large. Dégagée en son centre, elle est cadrée de part et d'autre par deux allées principales de 5m, bordées d'un double alignement d'ormes champêtres et marquées sur les extérieurs de contre-allées de 3m. 


ETUDE HISTORIQUE ET FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES

Une étude historique a été réalisée en 2019. Elle visait à comprendre la composition, les effets de perspective, l’emprise sur le territoire et l’évolution de l’Allée Royale de Villepreux de sa création (1680) à nos jours (Restauration de l’Etoile Royale par Pierre-André Lablaude). 

Cette étude a été complétée par un diagnostic archéologique effectué en juillet 2019. Celui-ci visait à informer de la position réelle des arbres plantés au temps de Louis XIV. Trente-cinq fosses de plantation s’intégrant dans le fonctionnement de l’Allée royale de Villepreux ont été mises au jour. La bordure nord de l’Allée était composée de deux rangs espacés de 6 toises (11,5m), pour des arbres plantés à 3 toises (5,8 – 6m) entre les pieds. Deux fosses en vis-à-vis, issues de deux sondages sur les bordures nord et sud de l’allée, permettent de restituer une allée centrale large de 71mètres, soit 36 toises.


PLAINE DE VERSAILLES : UNE RECONQUÊTE PAYSAGÈRE

Structurante, l’Allée royale prolonge la perspective du Grand Canal vers Villepreux, à travers les communes de Saint-Cyr-l’Ecole, Fontenay-le-Fleury et Rennemoulin. Elle est une constituante majeure de la Plaine de Versailles.


ETUDE PAYSAGÈRE

L’intérêt historique, patrimonial et paysager de la Plaine de Versailles est à l’origine d’une mobilisation importante des élus locaux, des agriculteurs et des associations en vue de la protection et de la mise en valeur de ce vaste espace.

A la demande des acteurs du patrimoine, Versailles Grand Parc coordonne et mène une étude de composition paysagère de l’espace situé entre le petit parc du Château à l’est et l’autoroute A12 à l’ouest.

L’objectif de cette étude est de disposer d’un plan global de valorisation paysagère et patrimoniale sur ce périmètre. Elle doit constituer un guide d’aide à la décision pour les élus locaux, afin de redonner une lisibilité à ce territoire.

Contact

> Formulaire de contact

Tél : 01 39 66 30 00