Mobilités innovantes

Le positionnement de l'Agglo sur les mobilités innovantes découle naturellement des attentes citoyennes (transports, qualité de l’air) et des savoir-faire des acteurs économiques du territoire (Air Liquide, TRANSDEV, VEDECOM, AKKA, ALTRAN, UVSQ, Université Gustave Eiffel...).

Ainsi cette filière, au coeur des missions de l'Agglo, implique et mobilise ses nombreuses ressources :

Aménagement : « Créer les lieux d’innovation » en particulier sur Satory ;

Développement économique : « Démontrer le savoir-faire de nos entreprises » en faisant du territoire un terrain de jeu où les entreprises peuvent expérimenter/démontrer ;

Transport : «  Développer de nouveaux services pour la mobilité des usagers » en intégrant progressivement ces innovations au système de transport.

Environnement : « Améliorer la qualité de l’air des riverains » notamment par le verdissement des flottes de bus de l’Agglo.

Aménagement numérique : faire « une agglomération plateforme numérique » en particulier sur les sujets mobilités qui impactent les compétences communales (voirie, stationnement).

Satory, pôle des mobilités innovantes du cluster Paris-Saclay, a trouvé une nouvelle dynamique au cours des dernières années grâce à l’action conjointe de Versailles Grand Parc, de l’EPA Paris-Saclay et du Conseil Départemental 78 : atelier de prototypage du Hall A, piste d’essai FABRIC, MOBILAB.

Véhicules autonomes : 4 expérimentations sur le véhicule autonome ont été menées sur le territoire de Versailles Grand Parc, notamment AUTOPILOT, un important projet européen porté dans le cadre d’Horizon 2020. Un véritable parcours expérimental a ainsi été créé depuis les laboratoires du mobiLAB jusqu’aux rues de Versailles en passant par les pistes d’essai et l’allée des Marronniers sur Satory.

Bus hydrogènes : les 1er bus à hydrogène en exploitation commerciale de France ont été mis en service entre la gare des Chantiers et la gare de Jouy-en-Josas en août 2019. Ils desservent le site d’Air Liquide aux Loges-en-Josas et s'y rechargent. Ce projet a été initié avec Air Liquide et porté avec la Région Ile-de-France et Ile-de-France Mobilités dans le cadre du programme européen 3Motion.

Data : 1ère agglomération de France à avoir développé un partenariat avec Waze pour recueillir  les données de trafic et les relevés d’incidents sur ses voiries. L’Agglomération a aussi appris à travailler avec les éditeurs de carte pour limiter les impacts sur les voiries sensibles (quartiers pavillonnaires, écoles…) et a bâti plusieurs cas d’usage sur ces données (aménagement de la RD10 à Viroflay, information sur les panneaux de voirie à Vélizy).

Polluscope : Menée en partenariat avec l’Université de Versailles Saint-Quentin fin 2019, cette expérimentation a permis de suivre l’exposition aux polluants d’environ 70 habitants de l’Agglomération sur leurs parcours du quotidien grâce à des capteurs portatifs.

 

Forte de son expérience, l’Agglomération a été lauréate aux côtés de la Région IDF de l’appel à projet national Territoire Innovant de Grande Ambition qui va structurer l’action mobilités innovantes.  

«L’esprit du projet est de développer des outils et partenariats afin d’influencer les usages par le partage de données plutôt que d’avoir une approche directive et unilatérale. Il s’agit à la fois de développer des leviers d’action en temps réel grâce à des applications partenaires que d’avoir des tableaux de bords pour les décideurs publics. »

Ecrêtement de l’heure de pointe et itinéraires alternatifs :

  • Faciliter les flux domicile-travail ;
  • Accompagner les entreprises du territoire dans la mise en place de la loi LOM ;
  • Fournir de l’information ciblée en temps réels aux salariés quel que soit leur mode de transport ;
  • Améliorer les modèles prédictifs de trafic sur les infrastructures et dans les transports ;
  • Proposer des heures de départ et des itinéraires alternatifs en fonction de la congestion et de la pollution de l’air via les calculateurs d’itinéraires.

A travers son opération VGP Mobilités, portée avec l’application Wever, l’Agglomération se dote d’un outil essentiel pour atteindre ces objectifs. Wever fournit à la fois une compréhension fine des modes de déplacements des salariés et les outils pour les accompagner directement ou via les politiques R dH de leurs entreprises.

  • Lien vers l’opération ?

Logistique urbaine :

  • Evaluer l’impact des aménagements et infrastructures sur le trafic de shunt à Vélizy ;
  • Penser l’aménagement de rues commerçantes à Bois d’Arcy ;
  • Définir les règles de stationnement et de circulation des livreurs à l’échelle d’un quartier de Versailles.

Grâce à une caractérisation des flux obtenue par une infrastructure connectée (capteurs d’air, caméras de trafic) et des partenariats (WAZE, logisticiens) VGP se propose de développer des outils de visualisation pour les Communes en charge des politiques de voirie et de stationnement, notamment à travers la plateforme Urban Radar ou le projet CYRIA porté par Ecologie Logistique à Saint-Cyr l’Ecole.

Le projet réunit un consortium international de 45 partenaires sur 6 sites d’expérimentation situés en Europe et en Corée du Sud. Les résultats ont été dévoilés à Versailles, l’un des sites partenaires et le siège de VEDECOM, coordinateur des expérimentations.

l’IoT propulse le véhicule autonome vers de nouveaux types de services de mobilité